Voyage en Sardaigne

Accueil » Mon espace » Voyage en Sardaigne

NOTRE VOYAGE sur la Costa Smeralda (SARDAIGNE)

Tâche colossale que celle de succéder au couple Gus-Camille GRUBER pour nous organiser un voyage, ils ont en effet emmené le club en balade, avec succès, durant près de vingt ans. 

Bernard DJIAN s’y est attelé, avec le perfectionnisme qu’on lui connait, seul tout d’abord, puis secondé, à la fin, par Jean Paul PLANTEROSE, toujours prêt à aider pour le bien de tous !

Ouf ! la relève est assurée, nous sommes sauvés…. La réussite fut totale

Après un départ en fin d’après midi, nous sommes arrivés à l’hôtel vers 22 H où un buffet froid nous attendait, puis nos chambres, déjà attribuées, nous ont été distribuées, sans aucune attente. Chambres spacieuses, choisies regroupées pour les membres de notre club, et disposant de tout le confort.

L’hôtel, composé de bungalows dispersés dans un parc, disposait de deux piscines, de terrains de sport et surtout d’une magnifique salle de bridge lumineuse qui aurait pu contenir une trentaine de tables. Certains en ont profité deux fois par jour. Deux restaurants proposaient des buffets très variés garnis de spécialités italiennes et sardes et deux bars bien approvisionnés en limoncello et liqueur de myrte locale ont fait le bonheur des bridgeurs à l’apéritif.

La mer, située au bout du club, avait une longue et belle plage et des eaux turquoises transparentes 

Mais il n’y a pas eu que le bridge. L’âge ne faisant rien à l’affaire, nous avons eu des joueurs de PADEL, et des champions de boules car le BC9 a gagné contre toutes les autres équipes !

L’excursion programmée par notre club s’est déroulée sous le vent, avec le rouliset le tangage du bateau. On était bien en Méditerranée !

Nous. avons pu voir l’archipel de la Maddalena, l’île de Santa Maria, l’île de Spargi, ainsi que la Spiaggia Rosa (la plage rose) et nous avons longé le Capo d’Orso avec vue sur ses villas de rêve.

Certains ont loué des voitures et ont visité Porto Cervo, sorte de Saint-Tropez italien. Ce village a été entièrement pensé et dessiné dans les années 1960 par le célèbre architecte designer italien Luigi Vietti à partir d’esquisses de Jacques Couëlle, pour les besoins de l’important programme de promotion immobilière touristique du prince milliardaire Karim Aga Khan IV. C’est l’endroit de luxe de la Sardaigne.

D’autres sont allés sur les sites archéologiques, admirer  les vestiges des peuples nuragiques , datant de 1800 avant J.C. des menhirs recelant des sépultures, ou bien des puits sacrés témoignant du culte de l’eau.

Le village d’ORGOSOLO, autre curiosité avec ses 150 fresques murales peintes au XXe siècle et parlant des luttes sociales et de la guerre, a attiré quelques uns d’entre nous.

Enfin, un périple à bord d’un petit train a permis,  aux personnes non motorisées, de découvrir l’arrière pays sarde avec ses arrêts culturels et culinaires.

Le séjour s’est terminé par la remise des prix sous la direction de notre nouveau président Hubert HAAS et avec la chorale cacophonique habituelle, où chacun a donné de la voix, avec bon cœur mais pas toujours avec justesse.

Ce voyage fut un sans faute, même pas une cheville foulée, un bras cassé, aucun bobo à signaler.

UN GRAND MERCI à Bernard DJIAN, notre Gentil Organisateur, à Jean Paul PLANTEROSE toujours là pour palier tout problème,  à HUBERT HAAS, le porteur de valises, qui nous prépare les donnes et supervise les tournois, à Bernard de JODE, l’arbitre à la voix puissante, qui veille au silence et à l’ordre durant tous les tournois.

AVIS : Nous sommes tous prêts à repartir l’an prochain